Le forum de la guilde du Kheir des Sombres Iskhys, sur The Old Republic (serveur : Méditation de Combat).
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur le Forum ! De la Guilde PVE-PVP-RP, KSI . Pensez à vous présenter !

Partagez | 
 

 Holonet: Le Code Sith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dark Phenhor
Seigneurs Noir
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 20
Localisation : Marseille

Holonet Sith
Classe: Maraudeur
Rang : Seigneur du Cercle Noir - Chef de l'administration
Apprenti: Dark Lana

MessageSujet: Holonet: Le Code Sith    Jeu 11 Aoû 2011 - 17:21

L'Ordre Sith fut fondé quand, après le Second Grand Schisme, les Jedi Noirs exilés arrivèrent sur Ziost et devinrent les Seigneurs Sith. Prenant le contrôle total de l'Empire Sith, ils s'adonnèrent encore plus au Côté Obscur et, pour que leur nouvel ordre ait des principes, ils établirent un code. Epine dorsale de l'ordre, il guidera les générations futures de Sith vers le véritable pouvoir de la Force : le pouvoir du Côté Obscur.

Le code en lui-même est composé de six phrases, toutes ayant une signification bien précise et on ignore si, comme chez les Jedi, il ne s'agit que de la partie émergée de l'iceberg :
Ce fût fondé par Dark Bane lui même : (voir en fin de page le vrai code, traduit du basic.)
"La paix est un mensonge, il n'y a que la passion.
Par la passion, j'ai la puissance.
Par la puissance, j'ai le pouvoir.
Par le pouvoir, j'ai la victoire.
Par la victoire, je brise mes chaînes.
La Force me libérera."

Contrairement aux Jedi qui se contentaient de contrôler leurs passions et de contempler et d'utiliser la Force pour servir les autres, les Sith faisaient tout le contraire, laissant libre cours à leurs émotions et manipulant la Force pour eux-mêmes. Cette philosophie se ressentait dans leur Code.

Chaque apprenti Sith se devait de l'apprendre et de le comprendre pour pouvoir réaliser tout son potentiel dans le Côté Obscur. Du temps de la Guerre Civile des Jedi, le Code était enseigné à chaque jeune recrue qui arrivait à l'Académie Sith de Korriban. Uthar Wynn en faisait une raison de prestige : il ne suffisait pas de le réciter bêtement devant lui, il fallait le comprendre. Maître Uthar posait souvent une question, en rapport avec le Code, suite à la récitation de l'élève afin de s'assurer que ce dernier avait bien saisi sa signification. Le Chevalier Jedi Revan, alors sur la voie de la repentance après son passé de Seigneur Noir, l'apprit auprès de Yuthura Ban, bras droit de Wynn. L'apprentissage du code permit ensuite à Revan de gagner du prestige afin de retrouver la carte stellaire de Korriban. Après sa découverte, le Jedi combattit les serviteurs des Ténèbres dans l'Académie et les chassa de la planète.

Près de 2.000 ans après ces évènements, l'Académie retrouva des disciples sous l'ère de la Confrérie des Ténèbres de Kaan. Il est fort probable qu'avant l'arrivée de ce dernier, les Sith tels Dark Ruin ou Dark Rivan continuèrent d'apprendre les mots écrits par leurs prédécesseurs. Durant le conflit contre l'Armée de la Lumière du Seigneur et Maître Jedi Hoth, le Seigneur Qordis enseigna lui-même le Code aux disciples comme Bane : la doctrine sith occupa ses pensées et trouva une résonance à ce qu'il avait été et à ce qu'il allait devenir. Celui qui détruisit la Confrérie et instaura la Règle des Deux enseigna les paroles à son apprentie, Dark Zannah, qui les fit ensuite apprendre à son élève, et ainsi de suite.

On aurait pu croire qu'avec le mort de Dark Sidious et de Dark Vador, le code allait disparaître, mais il n'en fut rien. Quand Dark Krayt, Seigneur Noir du Nouvel Ordre Sith, retourna sur Korriban pour chercher le savoir des Anciens Sith afin de guérir de ses graines Vongs qui le rongeaient de l'intérieur, il récita le code lors d'une sorte de cérémonial qui alluma trois holocrons : ceux de Dark Andeddu, Dark Nihilus et Dark Bane. Preuve ainsi que le Codex parvint à traverser les générations malgré les nombreuses exterminations que les Sith connurent.

Les mots du code étaient simples, mais ils étaient très faciles à mal interpréter si un Maître Sith n'en donnait la signification à son élève :

"La paix est un mensonge, il n'y a que la passion."
Chez les Jedi, la paix est un objectif désirable. La paix de l'esprit permet une grande maîtrise de la Force et ils disent aussi que l'homme est meilleur quand il n'y a pas de conflit. Mais les Sith savent qu'ils n'en est rien. C'est leur passion, leur haine et leur désir qui alimentent la Force. C'est par le conflit qu'une civilisation s'améliore et fait ressortir les meilleurs. Le conflit oblige à s'améliorer et pousse ainsi au changement, à la croissance, à l'adaptation, à l'évolution ou à la mort. Il ne s'agit pas là des lois des Sith, mais de celles de l'univers. Sans conflit, il n'y a que stagnation.

"Par la passion, j'ai la puissance."
La passion alimente la puissance (ou la force) du Sith dans la Force. La colère, la haine, la peur, toutes ces émotions qui sont à la fois les plus fortes et les plus sombres. De telles passions confèrent aux Sith le pouvoir. L'amour représente ici la plus dangereuse des émotions : bien qu'elle pousse à la colère et à la haine trop souvent, elle permet aussi de ressentir de la pitié, ce qui est bien pire pour un Sith. On peut alors se demander comment ces deux théories sur les émotions peuvent être exactes car les Jedi disent exactement le contraire. La Force donne aux Sith le pouvoir absolu, même aux Jedi, mais c'est la maîtrise des passions des Seigneurs qui donne aux Sith la puissance qui manque aux serviteurs de la Lumières. Il ne s'agit pas là d'émotions extrêmement négatives : qu'est-ce qui garde les plus rudimentaires créatures en vie? La peur pour fuir, la colère pour combattre... Sans ces émotions, une créature est assurée de mourir. L'objectif des Sith est d'être plus puissant, de réaliser tout leur potentiel et de ne pas se reposer sur leurs lauriers. Comme le disait Yuthura Ban, les Sith sont des découvreurs et non des bergers.

"Par la puissance, j'ai le pouvoir."
Plus le Sith est puissant de la Force, plus il peut avoir de pouvoir. Mais il doit toujours combattre pour obtenir celui-ci. Sans combat, la victoire n'a aucune signification et il ne progresse pas. Sans combat, il n'y a que la stagnation.

"Par le pouvoir, j'ai la victoire."
Combien de types de victoires peut-on imaginer ? Une victoire pacifique, une victoire par sacrifice? Est-ce qu'une trêve est un accomplissement? A moins que la victoire ne soit acquise en démontrant que sa puissance est supérieure, elle n'est qu'une illusion, temporaire au mieux. Les Sith en attendent plus.

"Par la victoire, je brise mes chaînes."
Certainement le point le plus débattu. Les chaînes représentent les limites d'un Sith, tant celles qui lui ont été imposées que celles qu'il s'impose. L'objectif de tout Sith est de se libérer de telles barrières ; certains pouvaient échouer, même ceux qui avaient un très bon potentiel. Briser ses chaînes signifie, d'une certaine manière, faire ce que l'on souhaite, mais la signification de cette phrase est bien plus complexe qu'il n'y parait. Celui qui se libère de toute limite atteint la perfection, tout son potentiel s'accomplit : puissance parfaite, pouvoir parfait, destin parfait. Voilà ce qu'est l'idéal d'un Sith. Hors, une légende des Sith mentionne l'être parfait sous le nom de Sith'ari. Ce dernier, selon les légendes, les détruirait les Sith et les rendrait plus forts que jamais. Et la question est : est-ce que les Sith'aris peuvent exister? Yuthura Ban émettait des doutes sur son existence, préférant voir dans la perfection comme un objectif et non un état.

"La Force me libèrera."
Cette sixième et dernière strophe se veut être une conclusion au vers précédents. Pour les Sith, la Force est leur servante et leur maîtresse, leur enseignante et leur compagne. Ils l'utilisent à la fois comme une arme et un outil. En la connaissant et en la maîtrisant, ils connaissent et maîtrisent l'univers. La Force récompensera tous ceux qui visent la perfection.

Le Code Sith est la référence des Sith en matière de comportement et de pensée face à la Force.

" [i] La paix n'est que mensonge
Il n'y a que la passion
Par ma passion, j'obtiens la puissance
Par ma puissance, j'obtiens le pouvoir
Par mon pouvoir, j'obtiens la victoire
Par mes victoires, mes chaînes ce brisent
La Force me libérera
Il n'y a pas de paix, il y a la colère
Il n'y a pas de peur, il y a la puissance
Il n'y a pas la mort, mais l'immortalité
Il n'y a pas de faiblesse, il y a le Côté Obscur
Je suis le coeur de l'Obscurité
Je ne connnais point la peur, mais je l'installe à mes ennemis
Je suis le destructeur des mondes
Je connais le pouvoir du Côté Obscur
Tout l'univer se prosterne devant moi
Je m'engage dans les ténébres ou j'ai trouvé la vrai vie
Dans la mort de la lumière "

Bye, Dark Phenhor ....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Holonet: Le Code Sith
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fiche] Code Geass
» [évent]Rentrer un code pour ouvrir une porte [résolue]
» Un nouveau jeu "Shai-la du Sith" ?
» Chaos Code (System ?)
» Shai-la du Sith (v2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kheir des Sombres Iskhys :: Quartier Général :: Bibliothèque-
Sauter vers: