Le forum de la guilde du Kheir des Sombres Iskhys, sur The Old Republic (serveur : Méditation de Combat).
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur le Forum ! De la Guilde PVE-PVP-RP, KSI . Pensez à vous présenter !

Partagez | 
 

 Écrire une bonne histoire : les erreurs à éviter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phobias
Seigneurs Noir
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 18/07/2011
Age : 25
Localisation : Lyon

Holonet Sith
Classe: Maraudeur
Rang : Membre du Cercle Noir
Apprenti:

MessageSujet: Écrire une bonne histoire : les erreurs à éviter.   Ven 14 Sep 2012 - 12:16





Les erreurs à éviter





Dans cette, section, je mettrais au fur et à mesure divers règles/outils/soutiens, pour corriger les petites erreurs qui pullulent plus ou moins dans les récits. Bref, un genre de section "grammaire".

Les premières erreurs ci-dessous sont celles que j'ai notées au fur et à mesure des récits que vous m'avez fait lire (notamment des "premiers jets").


Listes d’erreurs :


Entraîner : à l'infinitif comme conjugué, toujours un accent circonflexe sur le " i ".

Le cas Maëlstrom : alors qu'on hésite souvent sur son orthographe, ce terme scandinave accepte plusieurs écritures. Ainsi, aussi bien Maëlstrom que Maelström, ou encore Maelstrom sont justes. D'autres égalements, puisqu'il s'agit avant tout de son, avant d'orthographe...

Maître/maîtresse/maîtrise : ces termes et leurs dérivés ont toujours un accent circonflexe sur le " i ".

"Le côté" obscur : je ne sais pas comment certaines personnes font pour écrire obscure après le masculin "côté". Une Force obscure, une puissance obscure, mais un mec obscur, le côté obscur, et d'obscurs horizons. Bref, penser à l'accord, d'autant plus que ce terme revient souvent dans Star Wars. Une telle erreur devient très vite enragente.





Confusion d'homonymes :


Ou/où : le premier est une conjonction de coordination, alors que le second est un pronom relatif qui induit une proposition subordonnée relative (la plupart du temps).
-> ou : Le premier, sans accent, signifie un choix (je veux ça ou ça). On peut le remplacer par "et", mais c'est encore plus facile (car pas de changement de contexte) avec "ou bien".
-> où : Le second signifie un rappel (le moment où j'ai fait ça est à marquer d'une pierre noire). S'il y a deux verbes conjugués dans la même phrase, et c'est probablement que le "où" s'écrie avec l'accent. On peut techniquement le remplacer, puisque le pronom remplace quelque chose (il fait écho à quelque chose).

Un moyen mnémotechnique de ne pas se tromper lorsqu'on doute et de remplacer "ou/où" par "ou bien". Si ça ne colle pas (pas de sens), c'est que c'est "où" avec l'accent. Si ça marche sans soucis, c'est qu'il n'y a pas d'accent.




Cour/Cours/Court : Ce sont des termes différents
-> Cour : c'est la cour. La cour de récréation, ou la Cour des Miracles. Bref, le lieu ouvert. Son pluriel donne cours évidemment.
-> Cours : il y a plusieurs sens. Il y a le cours (de tennis, par exemple), le pluriel de cour, ou le verbe courir ("je cours") qui peut prendre cette forme.
-> Court : c'est l'adjectif, entre autres. C'est lui qui donne "écourté", radical de raccourci... bref, le sens de réduction. Quand on est à court de quelque chose, c'est bien parce que il y a réduction.



À/a : encore une fois, rien à voir.
-> a : c'est le verbe avoir, 3e personne du singulier.
-> à : conjonction (j'ai pas le terme exact sous la main)

Un moyen pour ne pas se planter ? Remplacer le a/à par "avait" (bref, changer le temps). Si la phrase garde un sens (parce qu'au passé), alors c'est bel et bien le verbe avoir, et donc, pas d'accent. Dans le cas contraire, c'est qu'il faut un accent.

Je crie a/à cet abruti qui n'a/à pas compris ma réponse...

-> je crie avait cet abruti -> pas de sens. Donc "à".
-> qui n'avait pas compris ma réponse -> a un sens. Donc "a".




Se/ce : déterminant/démonstratif et pronom relatif
-> se : il se place devant un verbe, et indique un sens de rétroactivité, c’est-à-dire qu’on le fait sur soi (s’interroger, se suicider, etc.)
-> ce : c’est un déterminant démonstratif. Il désigne quelque chose (le nom qui suit est généralement évoqué plus tôt). Il peut aussi être un pronom et remplace quelque chose/quelqu’un (de désigné, de toute façon).

Dans le deuxième cas, il peut être remplacé par « ceci », mais attention, dans le cas d’une question, il faut annuler l’inversion (sujet/verbe) pour que cela ait du sens (sinon, on croit que c’est faux, alors que c’est juste !).

Est-ce que c’est mangeable ?
Ceci est


Tante/tente : personne et habitat.
-> tante : bah, c'est la soeur de votre père, ou de votre mère. Et dans certaines culture, ça s'étend à d'autres personnes. Mais voilà, c'est quelqu'un de votre famille !
-> tente : le truc de toile chez les scouts, ou le tipi amérindien. Bref, un abri, pas une personne XD

Pour les différenciers facilement, remplacer dans votre tête le terme par "oncle" ou par "maison". Si a garde du sens logique (bien qu'on ne parle pas exactement de la même chose), remplacer oncle par tante, ou maison par tente.


J'arrive dans la tente/tante de l'homme des sables.

...dans la maison de l'homme des sables : oui.
...dans l'oncle de l'homme des sables : euh... si vous voyez du sens, c'est que vous avez l'esprit sacrément tordu !


_________________
Il y a émotion, mais je suis sans regret.
Il y a sérénité, mais la sagesse, je l'ai trouvée.
Il y a victoire, mais ma passion est utilisée et contrôlée.
Il y aura des morts, car je maîtrise l'art de la Force de tous côtés.




Dernière édition par Phobias le Lun 10 Déc 2012 - 22:58, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eolas.forumgratuit.org/
Phobias
Seigneurs Noir
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 18/07/2011
Age : 25
Localisation : Lyon

Holonet Sith
Classe: Maraudeur
Rang : Membre du Cercle Noir
Apprenti:

MessageSujet: Re: Écrire une bonne histoire : les erreurs à éviter.   Ven 14 Sep 2012 - 12:17

réservé pour une suite éventuellement trop longue pour ne faire qu'un seul message

_________________
Il y a émotion, mais je suis sans regret.
Il y a sérénité, mais la sagesse, je l'ai trouvée.
Il y a victoire, mais ma passion est utilisée et contrôlée.
Il y aura des morts, car je maîtrise l'art de la Force de tous côtés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eolas.forumgratuit.org/
Phobias
Seigneurs Noir
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 18/07/2011
Age : 25
Localisation : Lyon

Holonet Sith
Classe: Maraudeur
Rang : Membre du Cercle Noir
Apprenti:

MessageSujet: Re: Écrire une bonne histoire : les erreurs à éviter.   Ven 14 Sep 2012 - 12:18

réservé pour une suite éventuellement trop longue pour ne faire que deux messages



Je vous demande à présent de faire parvenir tous vos petits doutes, les moindre hésitations. Et je mettrais ici les règles en fonction.
Ça vaut aussi pour les orthographes particulières, alors n'hésitez pas !!!

_________________
Il y a émotion, mais je suis sans regret.
Il y a sérénité, mais la sagesse, je l'ai trouvée.
Il y a victoire, mais ma passion est utilisée et contrôlée.
Il y aura des morts, car je maîtrise l'art de la Force de tous côtés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eolas.forumgratuit.org/
Dark Sylrius
Seigneurs
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 27
Localisation : Paris

Holonet Sith
Classe: Inquisiteur sith - Assassin
Rang :
Apprenti:

MessageSujet: Re: Écrire une bonne histoire : les erreurs à éviter.   Mar 18 Sep 2012 - 12:20

Merci beaucoup Phobias pour le guide qui m'a l'air bien complet. Je me le copie et dès que j'ai un peu de temps je regarde tout ça Smile

Merci encore.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phobias
Seigneurs Noir
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 18/07/2011
Age : 25
Localisation : Lyon

Holonet Sith
Classe: Maraudeur
Rang : Membre du Cercle Noir
Apprenti:

MessageSujet: Re: Écrire une bonne histoire : les erreurs à éviter.   Mar 18 Sep 2012 - 19:46

Euh, ce truc-là sera le plus édité, en fonction des fautes qu'on croisera dans les RPs. Du coup, si tu le copies, il deviendra obsolète assez vite ! (et faudra le re-copier)

_________________
Il y a émotion, mais je suis sans regret.
Il y a sérénité, mais la sagesse, je l'ai trouvée.
Il y a victoire, mais ma passion est utilisée et contrôlée.
Il y aura des morts, car je maîtrise l'art de la Force de tous côtés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eolas.forumgratuit.org/
Dark Sylrius
Seigneurs
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 27
Localisation : Paris

Holonet Sith
Classe: Inquisiteur sith - Assassin
Rang :
Apprenti:

MessageSujet: Re: Écrire une bonne histoire : les erreurs à éviter.   Mer 19 Sep 2012 - 14:56


non non je me suis copié les liens dans un dossier perso^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Écrire une bonne histoire : les erreurs à éviter.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Écrire une bonne histoire : les erreurs à éviter.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ["Une bonne histoire pour Béorn"] Balin-Oin-Bifur
» [Par Monts et par Souterrains] Une très bonne histoire
» [Galadhrim Weaver + Une trés bonne histoire] Timing réponse et résolution d'une action
» [Question] Seigneur de Morthond & Une Très Bonne Histoire [Résolu]
» Aide pour réaliser une histoire Sims

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kheir des Sombres Iskhys :: Quartier Général :: Bibliothèque-
Sauter vers: